De Canada 150 à CGC 175, l’Expo 2017 de l’IOB donne mille et une raisons à RNCan de célébrer

Par Julie Root

L’année 2017 a été marquante pour le Canada. Il s’agit du 150e anniversaire de la Confédération et chaque ministère et organisme gouvernemental a fait le bilan des 150 dernières années en racontant son histoire et en rappelant ses réalisations à la population canadienne. Ressources naturelles Canada (RNCan) ne fait pas exception. Toute l’année, nos scientifiques ont raconté aux Canadiens les contributions du Ministère à l’exploration, à la géologie marine et à l’exploitation durable des ressources, entre autres. Certaines de ces contributions datent même d’avant la Confédération.

La Commission géologique du Canada (CGC) fête son 175e anniversaire

La CGC, un service de RNCan, célèbre cette année 175 ans d’exploration et d’étude du vaste territoire canadien et de ses ressources océaniques. En tant qu’organisme scientifique le plus ancien du Canada, la CGC a joué un rôle significatif dans l’histoire du pays.

Dans la région de l’Atlantique, les scientifiques de la CGC travaillent de concert avec Pêches et Océans Canada ainsi qu’avec d’autres ministères à l’Institut océanographique de Bedford (IOB), le centre canadien d’excellence en matière de recherche océanique situé à Dartmouth, en Nouvelle-Écosse. Leurs recherches à l’IOB touchent principalement la géologie marine et côtière, la géologie pétrolière, la géophysique, la géochimie et la géotechnique.

L’IOB accueille 23 000 visiteurs à l’occasion de l’EXPO 2017

Pour célébrer plus de cinq décennies de recherches sur les ressources océaniques du Canada, les chercheurs de l’IOB ont montré leurs travaux à des milliers de visiteurs curieux. L’EXPO de l’IOB est organisée tous les cinq ans et il s’agissait probablement de leur activité la plus importante à ce jour. En effet, près de 23 000 visiteurs ont découvert plus de 70 expositions. Des chercheurs ont prouvé à des élèves d’écoles locales et à des membres du public que le domaine de la science est bien vivant. Les visiteurs ont fait la file pendant un bon moment pour voir la science à l’œuvre, observer des démonstrations et participer à des activités scientifiques pratiques. Ils se sont entre autres renseignés sur l’érosion côtière, la science arctique et la composition des téléphones cellulaires!

Depuis 175 ans, les chercheurs canadiens ont eu d’innombrables histoires à raconter et, à bien des égards, leur travail ne fait que commencer.

Date de modification :