L’art et la science, un mariage sublime!

La classe Oceans 11 du J.L. Ilsley High School, printemps 2017, accompagnée de son professeur Frank van Blacorn (centre gauche), devant une réplique de fond marin donnée à l’Institut océanographique de Bedford.

La classe Oceans 11 du J.L. Ilsley High School, printemps 2017, accompagnée de son professeur Frank van Blacorn (centre gauche), devant une réplique de fond marin donnée à l’Institut océanographique de Bedford.

Qu’ont en commun des cartes bathymétriques et de l’argile à porcelaine tendre? Si vous êtes étudiant au J.L. Ilsley High School d’Halifax (Nouvelle-Écosse), vous connaissez la réponse à cette question. Le printemps dernier, le professeur de la classe Oceans 11, Frank van Blarcom, a étudié le plancher océanique de l’Atlantique du Nord d’une manière créative et non traditionnelle. Pour cette leçon, ses élèves ont roulé leurs manches et se sont sali les mains pour recréer le plancher océanique au moyen des arts.

En utilisant des cartes bathymétriques (les cartes qui illustrent les terrains submergés), le professeur a demandé à ses élèves de reproduire le plancher océanique en sculptant ses caractéristiques sur de petites tuiles d’argile à porcelaine tendre. Une fois les formes reproduites, les élèves devaient donner vie à leur création en se servant de leurs connaissances en géologie pour créer des couleurs de peinture. Les élèves de la classe ont inventé leurs propres couleurs de peinture en se servant d’ocre brut et d’oxydes de fer. Certains des oxydes de fer rouges utilisés ont été grattés sur les parois rocheuses d’un vieux puits de mine lors d’une expédition dans une mine de fer abandonnée. Les couleurs particulières de jaune, de bleu et de vert ont été créées en mélangeant de l’acrylique avec des pigments historiques trouvés à New York. Enfin, les élèves ont accentué leur pièce de détails créatifs faits à la main, tous relatifs à la vie marine réelle ou imaginaire.

Une élève de la classe Oceans 11 peint une sculpture de sirène en argile devant être intégrée à l’oeuvre de plancher océanique.

Une élève de la classe Oceans 11 peint une sculpture de sirène en argile devant être intégrée à l’oeuvre de plancher océanique.

Frank van Blarcom indique qu’il a fallu un certain temps avant que les élèves embarquent pleinement dans le projet, mais qu’une fois au travail, ils ont plongé tête première et s’y sont consacrés pleinement. « C’est incroyable de songer que l’oeuvre a commencé par des tuiles d’argile de 20 cm x 30 cm pour donner, au final, cette magnifique création. Il était extraordinaire de voir la fierté ressentie par les étudiants, et surtout par leurs parents, lorsque l’oeuvre a été complétée. »

Des étudiants de la classe Oceans 11 admirent le produit final de leur travail acharné.

Des étudiants de la classe Oceans 11 admirent le produit final de leur travail acharné.

Tout au long du processus, la classe a bénéficié du soutien de la céramiste Sarah Cheetham, de l’océanographe Kathy Gartner-Kepkay, de l’enseignant en multimédia Emile Kuchler de même que de la coordonnatrice de projet Sabine Fels. Le projet de la classe a reçu le soutien financier de ArtsSmarts Nova Scotia et du programme Arts Express du Halifax Regional School Board.

Les élèves ont gracieusement fait don de l’oeuvre d’art à l’Institut océanographique de Bedford situé à Dartmouth en Nouvelle-Écosse, où elle est présentement exposée dans l’aire de la visite publique.

Date de modification :