Cahier d'activités 5 : Niveau secondaire

Destinées au groupe d’âge des 16 ans et plus


Lire les phases de la lune à partir d'une table des marées

Pêches et Océans Canada

Objectifs:

Apprendre à lire une table des marées et étudier la position de la lune par rapport aux marées.

Activités :

Lire une table des marées pour déterminer quand il convient de visiter un endroit donné. Faire des prévisions sur la position de la lune en étudiant les marées hautes et les marées basses sur la table des marées.

Généralités :

Les marées sont causées par la force de gravitation du soleil et de la lune sur les eaux de la Terre. Comme la lune est beaucoup plus près de la Terre que le soleil, son influence sur celle-ci est d'autant plus forte Il faut à la lune 24 heures et 52 minutes pour faire le tour de la Terre. Pour la majeure partie de la région du Canada atlantique, ceci donne lieu à deux marées hautes et deux marées basses par jour ; ce sont des marées semi-diurnes. Chaque marée est séparée de la suivante par six heures et treize minutes. Les marées sont décalées d'une heure par jour, en raison des treize minutes supplémentaires de chacune.

Lorsque le soleil, la lune et la Terre se retrouvent en ligne droite, au moment de la pleine lune et de la nouvelle lune, la force de gravitation sur la Terre est à son plus fort. Ceci a pour effet de créer des marées hautes qui sont très hautes et des marées basses qui sont très basses. Ce sont les marées de vives-eaux.

Lorsque le soleil et la lune sont à angle droit, ils exercent leur force de gravitation l'un contre l'autre, si bien que la différence entre les marées hautes et les marées basses n'est pas très grande. Ce sont les marées de mortes-eau.

Toutefois, dans des endroits comme la baie de Fundy, où l'embouchure de la baie est large et profonde et où le fond de la baie est étroit et peu profond, lorsque les marées de mortes-eau s'avancent, un fort volume d'eau est refoulé dans un goulet plus étroit. Par conséquent, même durant les marées de morte-eau, le flux monte plus haut sur les côtes et le reflux tombe plus bas que n'importe où ailleurs dans la région de l'Atlantique.

Une table des marées vous donne des renseignements sur l'heure et la hauteur des marées. Il importe de se rappeler qu'il y a des particularités qui peuvent accroître l'effet des marées, compte tenu de l'endroit où vous vous trouvez, de la taille du bassin océanique, des configurations du littoral et des tempêtes.

Il est possible d'acheter des tables des marées de votre bureau local du ministère des Pêches et des Océans ou de votre centre provincial d'information géographique. Il est aussi possible d'acheter des tables des marées du Service hydrographique du Canada.

Méthode :

  • Choisissez une journée dans la table des marées et cherchez l'heure de la marée la plus haute et celle de la marée la plus basse. Quel est le meilleur moment pour faire une marche le long de la côte?
  • En étudiant la table des marées, pouvez-vous déterminer quand il y aura une pleine lune ou une nouvelle lune?
  • Pouvez-vous aussi déterminer à quel moment le soleil et la lune se trouveront à angle droit, pendant le premier et le troisième quartier de la lune?
  • Transformez-vous en détective des marées et de la lune et tenez un registre des marées. Sur une période de 28 jours, suivez la position de la lune et les changements de la marée. Dessinez sur la table des marées les diverses phases de la lune. Voyez-vous une tendance? Tracez un graphique de l'amplitude des marées avec le temps.
  • N'oubliez pas que les configurations de la côte peuvent retarder les marées de vives-eaux.

Autres Activités :

  • Étudiez l'utilisation que l'on a faite dans le passé de la force des marées et du potentiel énergétique des marées.
  • Visitez un mascaret. Les mascarets les plus spectaculaires sont situés à Moncton (Nouveau-Brunswick) et à Truro (Nouvelle-Écosse).
  • Étudiez des légendes ayant trait aux marées comme celle de « Glooscap et de la baleine » dans la baie de Fundy.
  • À l'aide d'une table des marées, comparez l'heure de la marée haute à divers endroits le long de la côte. Se produit-elle à la même heure? Pourquoi pas?

haut de la page


Casse-tête sur la salubrité et la qualité des aliments

Agriculture et Agroalimentaire Canada

1. Combien de temps peut-on laisser des restes d'aliments sur le comptoir?

  1. 20 minutes
  2. 2 heures
  3. 5 heures

2. Que doit-on utiliser pour laver les fruits et les légumes frais avant de les manger?

  1. détergent
  2. eau de Javel
  3. eau

3. Quelle est la meilleure catégorie (qualité supérieure) de fruits et de légumes transformés?

  1. Canada de fantaisie
  2. Canada de choix
  3. Canada de qualité

4. En moyenne, combien d'œufs une poule pond-elle en une année?

  1. 52
  2. 300
  3. 365

5. Combien de litres de lait le Canadien moyen consomme-t-il par année?

  1. 22 litres
  2. 67 litres
  3. 92 litres

Réponses des activités

haut de la page


De quels éléments sommes-nous faits?

Conseil national de recherches Canada

Chaque élément présent sur Terre se retrouve également dans l’organisme. Néanmoins, six d’entre eux constituent 99 % de notre masse corporelle. Lesquels et pourquoi en a-t-on besoin? Examinez les indices pour vous aider à choisir l’élément en question, de la liste ci-dessous.

  • Potassium
  • Oxygène
  • Sodium
  • Azote
  • Chlore
  • Hydrogène
  • Magnésium
  • Carbone
  • Fer
  • Calcium
  • Phosphore
  • Fluor

Élément nº1:61%

Indice : Comme tous les animaux, l’être humain a constamment besoin de ce gaz pour demeurer en vie. L’eau, qui constitue environ 65 % du poids total du corps, en contient également.

Élément nº2: 23%

Indice : Sans cet élément, vous ne seriez qu’un tas d’atomes. C’est lui qui donne leur structure aux molécules dont est fait votre corps. Il est à la base de toute vie sur la Terre.

 

Élément nº3: 10%

Indice : Cet élément est numéro un à plusieurs égards. Il s’agit du premier élément du tableau périodique des éléments. C’est aussi lui qui a été créé le premier après le big-bang. Sans lui, il n’y aurait pas d’eau, et celle-ci constitue environ 65 % de notre masse corporelle.

Élément nº4: 2,6%

Indice : Sous sa forme gazeuse, cet élément constitue 78 % de l’air que nous respirons. Sous forme liquide, on l’utilise pour congeler rapidement à peu près n’importe quoi, y compris des échantillons de tissu ou du matériel génétique.

 

Élément nº5: 1,4%

Indice : Cet élément se rencontre principalement dans les os et les dents.

Élément nº6: 1,1%

Indice : Inflammable à l’extrême sous sa forme fondamentale, cet élément aide l’organisme à stocker de l’énergie.

Réponses des activités

haut de la page


Recherche sur les astronautes et astronomes

Agence Spatiale Canadienne

Objectifs généraux :

Grâce au travail de recherche et de présentation, l'élève sera en mesure de répondre à des questions portant sur les astronautes canadiens.

Aperçu de la leçon :

Dans cette leçon, les élèves travaillent en équipe pour effectuer une recherche sur un astronaute canadien, en faisant son portrait en vue de le présenter dans un centre d'apprentissage. Ils visitent ensuite les centres d'apprentissage des autres équipes pour connaître d'autres astronautes, avant de participer à un jeu-questionnaire sur la matière abordée.

Déroulement de la leçon :

Diviser la classe en petites équipes et assigner à chacune l'un des astronautes ou des astronomes suivants à titre d'objet de recherche :

Astronautes

  • Chris Hadfield
  • Steve MacLean
  • Julie Payette
  • Bob Thirsk
  • Bjarni Tryggvason
  • Dave Williams

Astronomes

  • Jaymie Matthews
  • Paul Hickson
  • Jayanne English
  • Sun Kwok
  • David Levy
  • Terence Dickinson
  • Tyler Foster

Inviter les équipes à faire le profil de leur personnage, en y incluant une photographie. Préciser qu'ils le présenteront à toute la classe dans une autre période. La recherche se fait sous forme de notes qui se lisent facilement et doit être effectuée en une période.

À la période suivante, les élèves affichent le fruit de leur recherche dans la classe et circulent d'une présentation à l'autre en prenant des notes sur chaque personnage canadien et en posant des questions au besoin. On doit inviter les élèves à étudier leurs notes pour la période suivante.

Conclusion :

Recueillir les profils afin de composer des questions factuelles pour un jeu-questionnaire qui aura lieu à la période suivante. L'équipe gagnante peut être récompensée d'une façon appropriée.

haut de la page


La différence entre les comètes, les météores et les astéroïdes

Agence Spatiale Canadienne

Avec cette activité, l'élève apprend ce qui lie les comètes, les météores et les astéroïdes et ce qui les distingue. Il apprend également comment regrouper et trier l'information à l'aide du diagramme de Venn. Cette activité permet aux élèves d'analyser les caractéristiques des comètes, des météores et des astéroïdes et d'en dresser une liste.

Matériel et ressources :

  • Feuille de travail destinée aux élèves (prochaine page)
  • Barème de correction de la feuille de travail ( dans la clé de correction)

Débuter avec des questions qui orienteront la réflexion :

Connaissez-vous la différence entre une comète et un météore?

Saviez-vous que les comètes se déplacent très lentement dans le ciel?

Savez-vous d'où proviennent les comètes?

  1. L'enseignant donne alors une brève présentation sur les comètes, les météores et les astéroïdes.
  2. Il distribue ensuite la feuille de travail et en explique le contenu.
  3. Les élèves se servent de la liste des caractéristiques au bas de la feuille afin de remplir le diagramme de Venn.
  4. Les élèves travaillent en équipe de deux pour remplir le diagramme.
  5. Les élèves repèrent les similarités et les différences entre les comètes, les météores et les astéroïdes.
  6. Les élèves doivent être capables d'expliquer pourquoi ils ont placé les caractéristiques dans diverses parties du diagramme.
  7. Une fois que les élèves ont rempli le diagramme, passer à l'activité finale.

Conclusion :

En guise de conclusion, l'enseignant passe en revue le diagramme avec les élèves. Il devrait préparer un transparent sur lequel figure le diagramme afin de pouvoir écrire les réponses des élèves. Une fois terminé, l'enseignant résume les caractéristiques contenues dans le diagramme.

Évaluation :

Lorsque l'activité est terminée, l'enseignant ramasse la feuille de travail pour l'évaluation. Les élèves devraient également être évalués en fonction de leur capacité à travailler en équipe.

Nom de l’élève :

Feuille de travail : Les différences entre les comètes, les météores et les astéroïdes

Ajoutez les caractéristiques énumérées plus bas à l’endroit approprié dans le diagramme de Venn

Caractéristiques

  1. Traversele ciel très lentement
  2. Débris résultant de la formation du système solaire
  3. Réfléchissent les rayons solaires
  4. Composition rocheuse
  5. Gravitent autour du soleil dans une orbite très elliptique
  6. Mesurent quelque kilomètres de diamètre
  7. La plupart se trouvent dans la ceinture d’astéroïdes
  8. La plupart ont moins d’un kilomètre de diamètre
  9. La plupart ont des orbites peu elliptiques
  10. La plupart ont moins de 100 mètres de diamètre
  11. Aussi connu sous le nom d’étoiles filantes
  12. La plupart se désintègrent lorsqu’ils entrent dans l’atmosphère de la Terre
  13. Sillonnent le ciel à très grande vitesse
  14. La plupart sont des fragments de grands astéroïdes
  15. Objets glacés
  16. Les pluies de météores sont causées par le passage de la Terre à travers le chemin tracé par les débris d’une comète
  17. La queue pointe toujours dans une direction éloignée du Soleil

La différence entre les comètes, les météores et les astéroïdes

Réponses des activités

haut de la page


Biologie 101 : Partie I

Conseil national de recherches Canada

En regardant à travers le microscope, vous découvrez qu’il y a un échantillon organique dans la boîte de Pétri. Identifier les structures et les composantes afin de découvrirl’identité de l’échantillon.

Biologie 101 : Partie 1

Quelle est la matière organique dans la boîte de Pétri?

 

Comment avez-vous déterminé votre réponse?

 

Réponses des activités

haut de la page


Biologie 101 : Partie II

Conseil national de recherches Canada

En regardant à travers le microscope, vous découvrez qu’il y a un échantillon organique dans la boîte de Pétri. Identifier les structures et les composantes afin de découvrirl’identité de l’échantillon.

Biologie 101 : Partie 2

Quelle est la matière organique dans la boîte de Pétri?

 

Comment avez-vous déterminé votre réponse?

 

Réponses des activités

haut de la page


Biologie 101 : Partie III

Conseil national de recherches Canada

En regardant à travers le microscope, vous découvrez qu’il y a un échantillon organique dans la boîte de Pétri. Identifier les structures et les composantes afin de découvrirl’identité de l’échantillon.

Biologie 101 : Partie 3

Quelle est la matière organique dans la boîte de Pétri?

 

Comment avez-vous déterminé votre réponse?

 

Réponses des activités

haut de la page


Biologie 101 : Partie IV

Conseil national de recherches Canada

En regardant à travers le microscope, vous découvrez qu’il y a un échantillon organique dans la boîte de Pétri. Identifier les structures et les composantes afin de découvrirl’identité de l’échantillon.

Biologie 101 : Partie 4

Quelle est la matière organique dans la boîte de Pétri?

 

Comment avez-vous déterminé votre réponse?

 

Réponses des activités

haut de la page


Sudoku

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada

Jeannot et Lisa ont terminé l’école secondaire et sont à la recherche d’un emploi d’été avant d’aller à l’université à l’automne. Ils ont décidé de rendre visite à leur grand-père, qui travaille à Affaires autochtones et Développement du Nord Canada (AADNC), le ministère fédéral chargé du développement du Nord. AADNC offre un grand nombre de carrières valorisantes. Voyons de plus près le genre d’emploi qu’il est possible d’exercer à AADNC.

Jeannot : Moi, j’aime les sciences et les chiffres. Y aurait-il quelque chose dans ces domaines-là?

Grand-père: Allons-nous ce promené un peu et faire le tour des bureaux. Je vous présente Melissa. Elle est agente des finances. Melissa nous aide à bien gérer le budget de nos programmes. Les agents des finances travaillent avec chaque employé du Ministère pour veiller à ce que nous ayons de l’argent pour tous les projets que nous devons entreprendre chaque année.

Aider Jeannot à compléter la grille de Sudoku pour qu'il puisse pratiquer ses aptitudes logiques.

Directives :

Les chiffres 1 à 9 doivent figurer une seule fois dans chaque colonne verticale, chaque rangée horizontale et chaque section 3 x 3.

Sudoku

Réponses des activités

haut de la page


Comprendre les spectromètres

Agence Spatiale Canadienne

Il y a deux spectromètres à bord de SCISAT-1. Le premier fait partie de l’expérience de mesure de l’extinction des aérosols par occultation dans la stratosphère et dans la troposphère (MAESTRO). La tâche du spectromètre de MAESTRO est d’enregistrer le spectre du Soleil avant et après le passage de la lumière solaire à travers l’atmosphère terrestre.

L’analyse des spectres fournira à l’équipe scientifique de MAESTRO de l’information sur les divers processus impliqués dans les mécanismes chimiques et physiques de l’atmosphère terrestre, notamment sur l’opacité des aérosols présents dans l’atmosphère et la manière qu’ils affectent l’équilibre énergétique de l’atmosphère.

Comprendre les spectromètres 1

Un spectromètre est un appareil très simple ayant des applications très puissantes.

Pour résumer, il se compose de trois parties :

  1. Un petit télescope qui recueille la lumière d’une source lumineuse. La lumière est ensuite transmise en un mince faisceau grâce à une fente étroite et à une série de lentilles spéciales.
  2. Un réseau de diffraction (qui fonctionne comme un prisme) qui produit un spectre à partir du faisceau de lumière
  3. Un détecteur, comme une photopile, pour mesurer l’intensité de la lumière dans les diverses régions du spectre. Un simple voltmètre et une photopile peuvent être utilisés pour obtenir un système de détection.

Comprendre les spectromètres 2

Pour enregistrer le spectre, le voltmètre peut être remplacé par un enregistreur graphique. Lorsque le détecteur « balaye » le spectre, l’intensité de la lumière à chaque endroit du spectre peut être enregistrée.

Le détecteur peut également être joint à une interface informatique. Ceci permet à l’ordinateur d’enregistrer l’intensité de la lumière. Ces données peuvent être emmagasinées, transmises et imprimées sous forme de graphique pour être analysées.

Le spectre peut être balayé soit en déplaçant le détecteur, soit en pivotant le réseau de diffraction, ce qui est plus habituel.

Comprendre les spectromètres 3

Les résultats du balayage ressemblent habituellement au graphique montré à gauche.

Toute source de lumière a un spectre lumineux unique. En analysant un spectre, on peut déterminer la température de la source, la composition chimique de la source et le mouvement de la source.

L’axe des x représente la longueur d’onde et l’axe des y représente l’intensité de la lumière pour chaque longueur d’onde du spectromètre.

Les élèves ont reçu une photopile fixée à un voltmètre qui mesure la tension produite par la photopile. Projeter un spectre sur une règle, tel qu’illustré, et mesurer l’intensité de la lumière provenant du spectre aux diverses positions sur la règle.

La tension produite est proportionnelle à l’intensité de la lumière qui illumine la règle.

En déplaçant le détecteur à travers le spectre, la tension produite par la photopile est enregistrée à chaque position dans le spectre, tel qu’illustré à gauche.

Devoir :

En utilisant les données fournies dans le tableau suivant, illustrer l’intensité (tension) selon la position enregistrée (sur la règle) pour créer un spectrogramme (tableau) du spectre observé.

Données enregistrées
Position du détecteur (mm) Tension enregistrée
300 0.0
320 3.0
350 7.0
360 5.0
370 7.0
380 9.5
390 9.0
395 10.5
410 2.0
420 8.0
425 7.0
440 11.5
450 10.0
470 15.0
500 6.0
520 9.0
530 5.0
550 8.0
590 3.0
595 4.0
600 2.0
610 3.5
620 1.0
625 2.5
650 1.0
660 0.5
665 0.0

Réponses des activités

haut de la page


Date de modification :