Sélection de la langue

Recherche

Conclusions

Même si de nombreuses questions restent sans réponse concernant les facteurs définissant les ECVT préoccupants pour la santé publique, les meilleurs renseignements disponibles en ce moment indiquent une façon possible d'aller de l'avant dans l'évaluation des isolats d'ECVT d'origine alimentaire à des fins de salubrité des aliments.

  • La meilleure définition actuelle des ECVT préoccupants pour la santé publique en ce moment comprend, entre autres, la présence des principaux marqueurs de virulence, y compris tous les marqueurs VT1 et VT2, et leurs variantes, en combinaison avec les principaux gènes d'adhésion comme eae et aggR (et possiblement d'autres, qui devront être clairement définis).
  • Les méthodes d'analyse des aliments devraient être en mesure de discriminer rapidement ECVT O157:H7 d'ECVT non O157 puisque le premier donne immédiatement lieu à une intervention sur l'identification principale, alors que le second peut être complètement caractérisé par des techniques de haute capacité comprenant (entre autres) les analyses du SGE pour déterminer le sérotype, les sous-types de VT, le type de séquence et d'autres traits saillants qui doivent être pris en compte en conjonction avec d'autres renseignements pertinents liés au processus d'évaluation des risques. Quoi qu'il en soit, il est important de comprendre les limites de la technologie de séquençage de nouvelle génération (SNG) et d'en tenir compte dans l'interprétation des résultats.
  • Les ECVT sont une famille complexe d'agents pathogènes créée par le transfert des éléments génétiques mobiles. Il y a une variabilité importante en présence de certains facteurs de virulence particuliers dans les souches individuelles d'ECVT, de sorte que chaque isolat doit être évalué au « cas par cas » pour déterminer son importance en matière de salubrité des aliments. Ces évaluations peuvent tenir compte de tous les facteurs pertinents décrits dans le présent document.
  • La portée de l'analyse et la prise de décisions ne devraient pas être limitées à des sérogroupes particuliers, puisque les données canadiennes sur la santé publique montrent que les infections avec divers sérotypes peuvent survenir, souvent avec des souches qui se retrouvent à l'extérieur du groupe d'ECVT « prioritaire » des « sept plus importantes » actuellement défini et déterminé en fonction de données épidémiologiques américaines.
  • De plus amples renseignements sont nécessaires pour clarifier le rôle des différents gènes de virulence et des variations génétiques présentées dans la documentation, et il est nécessaire de continuer à documenter les données de SGE pour les aliments et les isolats cliniques d'ECVT pour recueillir des renseignements visant à orienter les améliorations à venir dans la détermination des ECVT préoccupants pour la santé et les [approches d'analyse participantes].
  • Les technologies génomiques de séquençage de nouvelle génération sont bien adaptées pour l'analyse des aliments et des isolats cliniques afin de déterminer leurs principales caractéristiques à des fins de gestion des risques.


Date de modification :