Communautés de pratique du PCSS

Introduction

Les communautés de pratique (CdP) sont des groupes d’experts en la matière qui ont un intérêt commun dans un domaine de spécialité donné et qui travaillent ensemble pour faciliter le partage des connaissances et la collaboration.

Les CdP sont un élément essentiel du Programme canadien pour la sûreté et la sécurité (PCSS) puisqu’elles offrent l’accès à un riche bassin de connaissances et d’expériences collectives qui contribue à : l’élaboration de connaissances et de capacités nouvelles ou améliorées en matière de science et technologie ; et la prestation d’avis et de conseils pour l’élaboration de politiques fondées sur les données probantes, la prise de décisions et la planification opérationnelle et stratégique.

Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour communiquer avec le gestionnaire de portefeuille responsable, veuillez envoyer un courriel à css-info@drdc-rddc.gc.ca.

Membres

Les membres des CdP sont des experts œuvrant dans les domaines de la sécurité publique et de la gestion des urgences, y compris des intervenants, des responsables de l’élaboration des politiques, des planificateurs, des opérateurs, des décideurs principales, et des spécialistes en matière de science et technologie. Cela inclut des représentants de ministères ou d’organismes fédéraux, provinciaux ou municipaux, d’établissements d’enseignement et du secteur privé, y compris l’industrie et les organismes à but non lucratif.

Chaque CdP est dirigée par un expert en la matière qui favorise la collaboration au sein de sa communauté et entre les communautés, et qui coordonne des activités permettant l’atteinte d’objectifs.

Rôles et responsabilités

Le Programme canadien pour la sûreté et la sécurité (PCSS) crée des forums de collaboration où les membres des CdP peuvent échanger des idées dans le cadre de réunions, d’ateliers, de conférences et d’un portail Web.

Chaque CdP détermine son propre fonctionnement et peut participer à n’importe quelle combinaison des activités suivantes :

  • échange de connaissances et d’informations au sein de la CdP et entre les CdP ;
  • détermination des risques, des vulnérabilités et des lacunes en matière de capacité propres à un domaine particulier ;
  • détermination et recommandation des priorités propres à un domaine particulier ;
  • définition de l’espace-problème ;
  • participation à des études et projets de science et technologie visant à concevoir de nouveaux outils ou améliorer les connaissances et les outils existants ; et
  • soutien, rétroaction scientifique, exercices, conseils et préparation opérationnelle.

 

Chimie

Chemie

La communauté de pratique (CdP) de la chimie contribue des connaissances et de l’expertise pour soutenir les progrès scientifiques et technologiques visant à améliorer la capacité du Canada à :

  • anticiper, prévenir, atténuer, détecter, identifier et analyser efficacement les menaces chimiques ;
  • se préparer adéquatement aux catastrophes impliquant des matières chimiques dangereuses et y réagir efficacement ;
  • élaborer des contremesures médicales efficaces pour traiter les cas d’exposition à des produits chimiques dangereux ;
  • comprendre le contexte des menaces émergentes ;
  • collaborer avec des partenaires nationaux et internationaux afin d’établir des priorités et d’identifier les vulnérabilités en matière de sciences et technologie (S et T) ; et
  • soutenir le développement et la transition de nouvelles solutions S et T qui cherchent à résoudre des problèmes de sûreté et de sécurité liés aux matières chimiques.

Membres

La CdP de la chimie est codirigé par Environnement Canada et Transports Canada. Elle comprend des représentants des ministères et des agences du gouvernement du Canada qui sont engagés dans des travaux liés aux menaces chimiques dans le cadre de leur mandat ministériel fondamental : Agence des services frontaliers du Canada ; Recherche et développement pour la défense Canada ; ministère de la Défense nationale ; Santé Canada ; Conseil national de recherches du Canada ; Ressources naturelles Canada ; Agence de la santé publique du Canada ; Sécurité publique Canada ; et Gendarmerie royale du Canada.

 


Biologie

Biologie

La communauté de pratique (CdP) de la biologie contribue à des connaissances et une expertise pour soutenir les progrès dans la capacité du Canada à :

  • détecter et identifier rapidement les menaces pour la santé humaine et animale, ainsi que pour les aliments ;
  • contenir efficacement les menaces biologiques et décontaminer les personnes, les animaux et l’environnement ;
  • élaborer des contremesures médicales efficaces, y compris des vaccins et des traitements contre les menaces et les urgences biologiques ;
  • comprendre le contexte des menaces émergentes ;
  • collaborer avec des partenaires nationaux et internationaux afin d’établir des priorités et d’identifier les vulnérabilités en matière de S et T; et
  • soutenir le développement et la transition de nouvelles solutions S et T qui cherchent à résoudre des problèmes de sûreté et de sécurité liés aux matières biologiques.

Membres

La CdP de la biologie est codirigée par l’Agence canadienne d’inspection des aliments et l’Agence de la santé publique du Canada. Elle comprend des représentants des ministères et des agences du gouvernement du Canada qui sont engagés dans des travaux liés aux menaces biologiques dans le cadre de leur mandat ministériel fondamental : Agriculture et Agroalimentaire Canada ; Agence des services frontaliers du Canada ; Forces armées canadiennes ; Pêches et Océans Canada ; Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada ; ministère de la Défense nationale ; Environnement Canada ; Santé Canada ; Conseil national de recherches du Canada ; Sécurité publique Canada ; Gendarmerie royale du Canada ; et Transports Canada.

 


Explosifs

Explosifs

La communauté de pratique (CdP) des explosifs contribue des connaissances et une expertise pour soutenir les progrès dans la capacité du Canada à :

  • anticiper, prévenir, atténuer, détecter, identifier et analyser adéquatement les menaces et les attaques impliquant des explosifs et y réagir efficacement ;
  • comprendre le contexte des menaces émergentes ;
  • collaborer avec des partenaires nationaux et internationaux afin d’établir des priorités et d’identifier les vulnérabilités en matière de S et T ; et
  • soutenir le développement et la transition de nouvelles solutions S et T qui cherchent à résoudre des problèmes de sûreté et de sécurité liés aux explosifs.

 Membres

La CdP des explosifs est dirigée par la Gendarmerie Royale du Canada, et elle comprend des représentants des ministères et des agences du gouvernement du Canada qui sont engagés dans des travaux liés aux menaces que posent les explosifs dans le cadre de leur mandat ministériel fondamental : Forces armées canadiennes ; Agence des services frontaliers du Canada ; Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada ; ministère de la Défense nationale ; Ressources naturelles Canada ; Sécurité publique Canada ; et Transports Canada.

 


Radiologie nucléaire

Radiologie nucléaire

La communauté de pratique (CdP) de la radiologie nucléaire (RN) contribue des connaissances et une expertise pour soutenir les progrès dans la capacité du Canada à :

  • anticiper, prévenir, atténuer, détecter, identifier et analyser adéquatement les incidents impliquant des matières radionucléaires, y réagir efficacement et s’en remettre ;
  • renforcer les capacités de détection précoce et d’identification des matières radiologiques et nucléaires menaçantes ;  
  • comprendre le contexte des menaces émergentes ;
  • collaborer avec des partenaires nationaux et internationaux afin d’établir des priorités et d’identifier les vulnérabilités en matière de S et T;
  • soutenir le développement et la transition de nouvelles solutions S et T qui cherchent à résoudre des problèmes de sûreté et de sécurité liés aux menaces radionucléaires.

Membres

La CdP de la radiologie nucléaire comprend des représentants de l’ensemble du gouvernement fédéral du Canada : Énergie atomique du Canada limitée ; Agence des services frontaliers du Canada ; Commission canadienne de sûreté nucléaire ; Laboratoires nucléaires canadiens ; Recherche et développement pour la défense Canada ; ministère de la Défense nationale ; Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada ; Environnement Canada ; Santé Canada ; Conseil national de recherches du Canada ; Ressources naturelles Canada ; Agence de la santé publique du Canada ; Sécurité publique Canada ; Gendarmerie royale du Canada ; et Transports Canada.

 


Dangers naturels

La communauté de pratique (CdP) des dangers naturels contribue à des connaissances et une expertise pour soutenir les progrès dans la capacité du Canada à :

  • prévenir et atténuer les dangers naturels et les catastrophes qui en découlent, s’y préparer, y réagir et s’en remettre ;
  • renforcer les capacités de résilience de la société canadienne pour réduire les coûts socioéconomiques des dangers naturels et des catastrophes qui en découlent ; 
  • prévenir et modéliser les dangers naturels, les catastrophes qui en découlent, et la valeur des mesures de réduction des risques ;
  • comprendre le nouveau contexte des dangers et les innovations sociotechnologiques par l’entremise de collaborations avec des partenaires nationaux et internationaux afin d’établir des priorités et d’identifier les vulnérabilités en matière de S et T ; et
  • soutenir le développement et la transition de nouvelles solutions S et T qui cherchent à résoudre des problèmes de sûreté et de sécurité liés aux dangers naturels.

 Membres

Les activités de collaboration et d’engagement de la CdP des dangers naturels sont effectuées principalement par l’entremise de la Plateforme nationale de réduction des risques de catastrophes du Canada. La plateforme du Canada, établie sous les auspices de la Stratégie internationale de prévention des catastrophes de l’Organisation des Nations Unies, compte plus de 500 membres issus d’autres groupes nationaux, notamment : le Comité des sous‑ministres adjoints sur la gestion des urgences du Canada ; les hauts dirigeants fédéraux, provinciaux et territoriaux responsables de la gestion des urgences ; le Réseau canadien d’étude des risques et dangers ; le Groupe national sur la gestion des urgences ; le Forum national intersectoriel sur les infrastructures essentielles ; le Groupe de travail sur les collectivités résilientes de la plateforme ; le Groupe de travail du secteur bénévole de la plateforme ; et le Groupe de travail des secteurs public et privé de la plateforme.

 


Résilience de l’infrastructure essentielle

Résilience de l’infrastructure essentielle

La communauté de pratique (CdP) des vulnérabilités, de la résilience et des interdépendances de l’infrastructure essentielle contribue à des connaissances et une expertise pour soutenir les progrès dans la capacité du Canada à :

  • améliorer et protéger la résilience de son infrastructure ;
  • élaborer des opérations communes à tous les secteurs de l’infrastructure essentielle (IE) ;
  • donner des conseils concernant les mesures préventives ou d’intervention ;
  • collaborer avec des organisations partenaires internationales pour composer avec des domaines de préoccupation mutuelle ; et
  • soutenir le développement et la transition de nouvelles solutions S et T qui cherchent à résoudre des problèmes de sûreté et de sécurité liés aux infrastructures essentielles.

Membres

La CdP de la résilience de l’infrastructure essentielle comporte plusieurs parties intéressées dont la responsabilité est partagée entre le gouvernement fédéral, les gouvernements provinciaux, les administrations municipales, et les propriétaires et exploitants de l’IE, qui sont issus des secteurs public et privé. Il s’agit notamment d’Industrie Canada, de Ressources naturelles Canada, de Sécurité publique Canada, de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) ainsi que du groupe des premiers intervenants du département de la Sécurité intérieure des États-Unis.

 


Sécurité électronique

Sécurité électronique

La communauté de pratique (CdP) de la sécurité électronique contribue à des connaissances et une expertise pour soutenir les progrès dans la capacité du Canada à :

  • détecter et empêcher efficacement les risques et les menaces existantes et émergentes qui pèsent contre l’infrastructure numérique, et la protéger ;
  • accroître la sensibilisation du public à l’égard de la gravité des attaques contre la sécurité électronique ;
  • combattre la cybercriminalité ;
  • travailler avec des partenaires internationaux afin de promouvoir les intérêts mutuels dans un cyberespace ouvert, interopérable et fiable; et
  • soutenir le développement et la transition de nouvelles solutions S et T qui cherchent à résoudre des problèmes de sûreté et de sécurité liés à la sécurité électronique.

Membres

La CdP de la sécurité électronique est formée de représentants de l’ensemble du gouvernement fédéral canadien et des gouvernements provinciaux, notamment : Énergie atomique du Canada limitée ; ministère de l’Énergie et des Mines de la Colombie-Britannique ; Forces Armées Canadiennes ; Agence des services frontaliers du Canada ; Commission canadienne de sûreté nucléaire ; ministère de la Défense nationale ; Recherche et développement pour la défense Canada ; Affaires étrangères, du Commerce et du Développement Canada ; Environnement Canada ; Santé Canada ; Conseil national de recherches du Canada ; Ressources naturelles Canada ; Police provinciale de l’Ontario ; Agence de la santé publiques du Canada ; Sécurité publique Canada ; Gendarmerie royale du Canada ; Sureté du Québec; et Transports Canada.

 


Résilience psychosociale et communautaire

La communauté de pratique (CdP) de la résilience psychosociale et communautaire contribue à des connaissances et une expertise pour soutenir les progrès dans la capacité du Canada à :

  • composer avec les « facteurs humains » qui interviennent avant et après les urgences ;
  • atténuer les répercussions psychologiques et sociologiques des événements majeurs (catastrophes naturelles, attaques terroristes, etc.) sur les survivants et les intervenants ;
  • élaborer des mesures éducatives efficaces pour améliorer la compréhension des éléments psychosociaux ayant une instance sur la résilience communautaire ; et
  • élaborer des moyens efficaces de contrer l’extrémisme.

Membres

Les principaux partenaires fédéraux de la CdP de la résilience psychosociale et communautaire comprennent le Service correctionnel du Canada, Santé Canada, Ressources naturelles Canada, l’Agence de la santé publique du Canada, Sécurité publique Canada, et la Gendarmerie royale du Canada.

 


Services des incendies

Services des incendies

La communauté de pratique (CdP) des services des incendies contribue des connaissances et une expertise pour soutenir les progrès dans la capacité du Canada à :

  • cerner et évaluer les risques et les lacunes en matière de capacités qui touchent les collectivités, les services des incendies et le domaine des incendies, y compris l’industrie ;
  • permettre aux collectivités d’atténuer tous les incidents d’origine naturelle ou humaine, quelle qu’en soit l’ampleur, s’y préparer, y réagir et s’en remettre ;
  • veiller à la sécurité continue et accrue des collectivités, y compris les pompiers et les résidents ; et
  • soutenir le développement et la transition de nouvelles solutions S et T qui cherchent à résoudre des problèmes liés aux services des incendies.

Membres

La CdP des services des incendies compte diverses organisations partenaires, y compris : Association canadienne des chefs de pompiers ; Centre interservices des feux de forêt du Canada ; Association canadienne des services volontaires d’incendie ; Conseil canadien des directeurs provinciaux et des commissaires des incendies ; Société des services d’urgence des Premières Nations ; International Association of Firefighters ; Mine and Industry Firefighting (Vale) ; ministère de la Sécurité publique du Québec ; National Fire Protection Association ; Conseil national de recherches du Canada ; et Laboratoire des assureurs du Canada. La CdP des services des incendies collabore aussi avec des pompiers et des experts en incendie de services des incendies et de communautés connexes à l’échelle du Canada selon les besoins.

 


Services paramédics

La communauté de pratique (CdP) des services paramédics contribue à des connaissances et une expertise pour soutenir les progrès dans la capacité du Canada à :

  • veiller à la sécurité des paramédics tout en maintenant la meilleure qualité de soins aux patients ;
  • comprendre les technologies nouvelles et actuelles ainsi que les normes en matière de santé humaine et de soins paramédicaux ;
  • prendre des décisions éclairées concernant les questions de santé et de sécurité communautaires ; et
  • soutenir le développement et la transition de nouvelles solutions S et T qui cherchent à résoudre des problèmes liés aux services paramédics.

Membres

La CdP des services paramédics compte des représentants de diverses organisations y compris : Association des techniciens canadiens en incidents incluant des agents chimiques, biologiques, radiologiques, nucléaires ou explosifs ; Forces Armées Canadiennes ; Association canadienne de normalisation ; ministère de la Défense nationale ; Recherche et développement pour la défense Canada ; Association des paramédics du Canada ; Directeurs des services médicaux d’urgence du Canada ;  chercheurs du domaine paramédical ; et la Society for Prehospital Educators in Canada.

 


Services de police et d’application de la loi

La communauté de pratique (CdP) des services de police et d’application de la loi contribue à des connaissances et une expertise pour soutenir les progrès dans la capacité du Canada à :

  • adopter des modèles collaboratifs de résolution de problèmes et de mobilisation communautaire afin de réduire la criminalité ainsi que le désordre, et d’améliorer le mieux-être et la sécurité communautaire de façon global ;
  • améliorer la sécurité matérielle et l’état de préparation mentale des intervenants ;
  • comprendre comment les outils émergeants de modélisation et de simulation, et d’aide à la décision contribuent aux démarches de prestation des services qui sont plus efficaces et responsables à l’égard des Canadiens ; et
  • soutenir le développement et la transition de nouvelles solutions S et T qui cherchent à résoudre des problèmes liés aux services de police et d’application de la loi.

Membres

La CdP des services de police et d’application de la loi comprennent des partenaires d’un nombre d’organisations : Forces Armées Canadiennes ; ministère de la Défense nationale ; Groupe d’intérêt canadien en technologie de l’interopérabilité ; Gendarmerie royale du Canada ; Association canadienne des chefs de police ; instituts de formation provinciaux et municipaux d’application de la loi ; services de police municipaux ; universités et collèges.

Date de modification :