Quatrième Expérience Canada-États-Unis de renforcement de la résilience (CAUSE IV)

Qu’est-ce que CAUSE IV?

La quatrième Expérience Canada-États-Unis de renforcement de la résilience, ou CAUSE IV, est une expérience qui vise à démontrer comment les responsables de la gestion d’urgences et les intervenants canadiens et américains peuvent utiliser les technologies pour échanger de l’information au cours d’un incident.

Il s’agit d’une expérience technologique qui offre aux participants l’occasion d’employer la technologie dans un contexte fictif pour approfondir leur connaissance du rendement de la technologie et des applications dans différentes situations. Les renseignements obtenus peuvent être utilisés pour : confirmer la fonctionnalité et la valeur des technologies; identifier les avantages pour la communauté opérationnel; déterminer les changements qui doivent être apportés afin d’améliorer les technologies; et déterminer les procédures et la formation requises afin d’optimiser leur utilisation.

La série d’expériences CAUSE a commencé en 2011 dans le cadre d’une collaboration entre le Centre des sciences pour la sécurité de Recherche et développement pour la défense Canada (RDDC CSS), Sécurité publique Canada (PS) et la direction des sciences et de la technologie du Département de la sécurité intérieure des États-Unis (DHS S&T), en partenariat avec divers organismes provinciaux, municipaux et non gouvernementaux.

Objectifs

L’objectif de la série d’expériences CAUSE consiste à démontrer que les améliorations à la connaissance de la situation commune et aux communications interopérables durant les situations d’urgence peuvent accroître la résilience de la collectivité.

Les objectifs spécifiques de la première vignette de l’expérience sont les suivants :

  • Établir et mettre à l’essai sur le terrain une capacité de réseau à large bande de sécurité publique sans fil transfrontalier à 700 MHz;
  • Examiner les communications vocales et numériques transfrontalières entre les services paramédics, les services de soins de santé et les autorités frontalières (p. ex., transmission de tracés d’électrocardiogrammes, vidéos en direct, dossiers de patients, repérage de véhicules).
  • Les objectifs spécifiques de la deuxième vignette de l’expérience sont les suivants :
  • Comparer et mettre en contraste les diverses voies de communication pour les avis publics afin de mesurer le rayonnement dans la collectivité;
  • Élaborer un concept d’opérations pour définir comment les bénévoles numériques travaillent avec les centres des opérations d’urgences, à la fois pour les opérations et les communications;
  • Évaluer l’échange d’information recueillie à partir des médias sociaux entre les centres des opérations d’urgences des deux côtés de la frontière.

Scénario

CAUSE IV reposera sur un scénario, réparti en deux vignettes, qui seront réalisés du 26 au 28 avril 2016. Le scénario mettra en vedette un orage violent engendrant une tornade.

Vignette nº 1

La première vignette, dirigée par le Canada, mise sur les services paramédics, les intervenants de la santé et l’interopérabilité des communications sans fil. Les communications vocales transfrontalières entre les services ambulanciers, les centres de répartition et les hôpitaux seront mises à l’essai, ainsi que la transmission des diagnostics de santé, ce qui comprend des vidéos et des renseignements de dossiers de patients en provenance des ambulances vers les hôpitaux. La communication de données vocales et écrites, et de vidéos entre les postes frontaliers de l’Agence des services frontaliers du Canada, les postes frontaliers de la U.S. Customs and Border Protection et les administrations des ponts sera aussi mise à l’essai.

Vignette nº 2

La deuxième vignette, dirigée par les États-Unis, misera sur les alertes, les avertissements, les avis et les bénévoles numériques. Il visera à comparer et à mettre en contraste les diverses méthodes d’avis publics pour mesurer le rayonnement dans la collectivité. Ces méthodes sont notamment les médias sociaux, les bénévoles numériques et les logiciels d’avertissements commerciaux. Le système national d’alertes au public (Canada) sera aussi mis à l’essai, conjointement avec le système américain, l’Integrated Public Alert and Warning System.

Technologies présentées

CAUSE IV vise à démontrer plusieurs capacités techniques, dont les suivantes :

  • La technologie LTE, ou technologie d’évolution à long terme, généralement associée aux réseaux sans fil à large bande ou aux technologies de réseaux avancés pour appareils mobiles, comme le 4G, qui augmentent la capacité et la vitesse des réseaux de données sans fil;
  • Les logiciels de répartition des services paramédics;
  • Les logiciels de dossiers informatiques et de rythme cardiaque des patients;
  • La technologie de repérage automatique des véhicules servant à surveiller et à suivre les déplacements des ambulances lorsque les services paramédics traversent la frontière;
  • L’intégration des médias sociaux;
  • Le système national d’alertes au public est un système multivoie tous risques fédéral, provincial et territorial visant à fournir aux organisations de gestion des urgences de partout au Canada une capacité d’alerte normalisée pour avertir le public au moyen de la radio et de la télévision par câble et par satellite, et par services de courriel et de messagerie texte SMS;
  • L’Integrated Public Alert and Warning System est un système des États-Unis qui donne aux services de sécurité publique un moyen efficace d’alerter et d’avertir la population en cas de situations d’urgence graves grâce au système d’alerte d’urgence, aux alertes d’urgence sans fil, à la radio météorologique de la National Oceanic and Atmospheric Administration et à d’autres systèmes d’alerte du public, depuis une seule interface.

 

Organisations participantes

Canada

  • Centre des sciences pour la sécurité de Recherche et développement pour la Défense Canada (RDDC CSS)
  • Sécurité publique Canada (PS)
  • Agence des services frontaliers du Canada (ASFC)
  • Centre de recherches sur les communications (CRC) d’Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ISDE)
  • Ville de Sarnia
  • Groupe de travail CANUS sur l’interopérabilité des communications
  • Comté de Lambton
  • Direction des services de santé d’urgence du ministère de la Santé et des Soins de longue durée
  • La Federal Bridge Corporation Limitée
  • Bluewater Health

 

États-Unis

  • Direction des sciences et de la technologie du Département de la sécurité intérieure des États-Unis (DHS S&T)
  • DHS Office of Emergency Communications
  • DHS Office of University Programs
  • Federal Emergency Management Agency (FEMA)
  • Groupe de travail CANUS sur l’interopérabilité des communications
  • National Information Sharing Consortium
  • DHS Virtual Social Media Working Group
  • U.S. Customs and Border Protection
  • Lake Huron Medical Centre
  • Michigan State Police, Emergency Management & Homeland Security Division
  • Michigan Department of Transportation – Blue Water Bridge
  • Michigan211
  • Saint Clair County, Michigan Office of Emergency Management
  • Tri-Hospital Emergency Medical Services
  • Texas A&M University

Liens connexes

Date de modification :