Sélection de la langue

Recherche

Trouvant une nouvelle espèce bactérienne

Clostridium neonatale sp. nov. linked to necrotizing enterocolitis in neonates and a clarification of species assignable to the genus Clostridium (Prazmowski 1880) emend. Lawson and Rainey 2016. Bernard K*, Burdz T*, Wiebe D*, Alfa M, Bernier AM. Int J Syst Evol Microbiol 2018 Aug; 68(8):2416-23. doi: https://doi.org/10.1099/ijsem.0.002827


Cet article scientifique explique le travail collaboratif et l’article qui décrit et nomme officiellement Clostridium neonatale. Ce travail montre comment les techniques traditionnelles et les outils moléculaires de pointe conjuguent pour caractériser les espèces bactériennes.

Que savait-on de ce domaine avant vos travaux et quel est le motif de cette recherche ?

En 1999, l’Unité de bactériologie spéciale du LNM a collaboré à l’enquête sur une éclosion d’entérocolite nécrosante néonatale (ENN) qui s’était déclarée dans un hôpital de Winnipeg. L’ENN est une maladie gastro-intestinale qui entraîne la nécrose d’une partie de l’intestin chez l’humain. Le rôle de l’Unité dans l’enquête consistait à caractériser les souches bactériennes anaérobies associées à l’ENN. L’étude de ces souches a révélé qu’elles appartenaient à une espèce qui n’était pas décrite dans la littérature contemporaine. Néanmoins, les souches correspondaient au genre Clostridium, qui regroupe différents agents pathogènes, dont ceux responsables du botulisme et du tétanos. Compte tenu de ces renseignements, l’espèce avait été nommée provisoirement « Clostridium neonatale » dans le rapport publié relativement à cette éclosion [1]. Cet organisme ayant récemment fait l’objet d’une réévaluation, un article a été publié pour décrire et nommer officiellement Clostridium neonatale.

Quels sont les résultats les plus importants de vos travaux ?

La réévaluation de « Clostridium neonatale » pour confirmer si sa classification comme Clostridium « véritable » [2] demeurait pertinente a débuté en 2017. La réévaluation a montré que 24 espèces du genre Clostridium dont la dénomination était valide, ainsi que 3 espèces d’un autre genre, n’avaient pas été prises en compte dans les révisions récentes [3]. Ces travaux ont mené à la description et à la désignation officielles de Clostridium neonatale, ainsi qu’à l’établissement d’une liste d’espèces qui devraient être ajoutées à la description du genre Clostridium. Dans l’ensemble, l’étude a fourni de nouveaux renseignements importants aux professionnels de la santé publique relativement à l’identification des bactéries anaérobies appartenant à ce genre.

Quelles sont les répercussions de la recherche ?

Depuis plus de 100 ans, une nouvelle espèce pouvait normalement être incluse dans le genre Clostridium si elle correspondait à la description générale d’un « bacille sporulé gram-positif, strictement anaérobie ». Cependant, avec l’arrivée des outils modernes de caractérisation et de typage moléculaire, près de la moitié des espèces ont été réassignées à d’autres genres que Clostridium (p. ex. Clostridium difficile est devenu Clostridioides difficile). Ces découvertes ont des répercussions sur les systèmes de surveillance des maladies infectieuses. En 2018, le genre Clostridium comprenait plus de 200 espèces.

L’évaluation a confirmé que la nouvelle espèce peut être désignée par le nom C. neonatale en employant l’italique réservée aux espèces qui sont décrites dans une publication et dont la dénomination est valide. Maintenant que cet agent pathogène a été décrit officiellement, il sera soumis au processus habituel d’évaluation du risque lié à la biosécurité, une étape essentielle qui permettra d’évaluer ses effets potentiels sur le personnel de laboratoire qui le manipule.

Autres références importantes :

  • Alfa MJ, Robson D, Davi M, Bernard K*, Van Caeseele P, et al. An outbreak of necrotizing enterocolitis associated with a novel Clostridium species in a neonatal intensive care unit. Clin Infect Dis 2002 Sep 1; 35(Suppl 1):S101-5. doi: https://doi.org/10.1086/341929
  • Lawson PA, Rainey FA. Proposal to restrict the genus Clostridium (Prazmowski) to Clostridium butyricum and related species. Int J Syst Evol Microbiol 2016 Feb; 66(2):1009-16. doi: https://doi.org/10.1099/ijsem.0.000824
  • Lawson PA, Citron DM, Tyrrell KL, Finegold SM. Reclassification of Clostridium difficile as Clostridioides difficile (Hall and O'Toole 1935) Prévot 1938. Anaerobe 2016 Aug; 40:95-9. doi: https://doi.org/10.1016/j.anaerobe.2016.06.008



Date de modification :